Jour 8 : Désert- Masyrah *****

Jour 8 : Désert- Masyrah *****

JOUR 8: CAMP DES DUNES-MASYRAH ****

135 km

Télécharger la trace format oziexplorer

Télécharger les points GPS format oziexplorer

Le jour se lève sur le camp 21.267408N 58.980677E

Certains, lassés de monter les tentes ont préféré dormir dans la voiture

Antoine a dormi tout seul dans sa petite pop up, enrubannée d’une couverture de survie

Pendant que les parents rangent le camp,

les enfants recommencent à jouer.

On se prépare à redescendre ces grosses dunes,

la mer nous attend derrière.

C’est reparti, d’abord une petite descente :

Et une belle montée de dunes :

Derrière nous attend un curieux champ de sculptures naturelles dans le sable 21.251928N 59.004905E

Mais il faut partir, le chemin est encore long pour Masirah.

La mer est bienvenue après tout ce sable. La plage à marée basse est une vraie autoroute, et un camion d’omanais d’arrête pour discuter.

Ils repartiront en nous laissant un énorme gigot d’agneau, providentiel: on était un peu à court de viande pour le réveillon du 31/12, c’est à dire le soir même.

Mais un des plus beaux souvenirs nous attendait :une vingtaine de kilomètres de plage à passer au milieu des mouettes et traverser les groupes de pêcheurs.

Hélas, la plage prend fin, et on arrive à de grosses dunes à franchir 20.995011N 58.803862Edunes superbes, mais on craint toujours de rester bloquer et de perdre 2H à désensabler la voiture .

Après avoir passé les dunes et parcouru quelques kilomètres, on arrive à l’embarcadère pour l’île de Masyrah. 20.745528N 58.732767E

Un poulet au curry au riz nous attend, il est le bienvenu après 4 jours de désert et 1 seul tajine.

Le bateau doit partir dans 3h alors…..

Une heure plus tard le bateau largue les amarres et tout le monde doit sauter sur ses affaires et enfants pour ne rien oublier.

Arrivé sur Masyrah, un Omanais nous invite à boire le thé, et , dans leur salon principal bondé à craquer l’encens fume abondamment pendant que les femmes se font tatouer au Henné. 20.659540N 58.877013E

Puis, on part planter le camp du réveillon. La journée ayant été reposante Nicolas en profite pour s’enliser une dernière fois. On sort la voiture et on peut enfin organiser un réveillon peu ordinaire sur une plage très ventée.20.491845N 58.932067E

Dans le noir et le froid, il faud planter les tentes et faire griller un gigot d’agneau.

Ce sera fait.