J08 Kyoto Visite1

J08 Kyoto Visite1

C’est le réveil une grande journée nous attend

On prend le numéro 1 sur notre liste pour le Day 1 et sous la pluie qui doit s’arrêter à 10H on va visiter le Ryoanji Temple. Malgré la pluie les couleurs sont jolies et c’est presque notre premier temple à Kyoto.

 

Puis le KinKaku-Ji le parking n’est plus gratuit et on se retrouve dans une masse de touriste à effectuer un tour autour du temple doré en question, le temple est beau les couleurs superbes mais la horde de moutons dont on fait partie gâche le plaisir. Sans se perdre une seule fois on fait le parcours et tous les enfants sont contents.

On enchaîne avec le Kyoto impérial Palace qui après une petite peur due à notre vieux guide semblait fermé est bien ouvert. Le palace est gigantesque et alterne des jardins japonais et des batisses imposantes. Le temps est maintenant correct sans pluie en tout cas.

 

 

 

On essaie vers 13H de visiter ensuite le Sento Imperial Palace mais il n’est pas ouvert aux enfants de -18 ans. C’est donc une visite annulée.

On reprend donc la voiture et partons manger au Nishiki Market , le repas est moyen mais on peut visiter directement le Marché. Je choisis un parking un peu au hasard qui me coutera finalement 1800 yen (13€ ) pour trois heures du coup je ferai plus attention les prochaines fois.

 

Les stands sont innombrables et alternent plats à manger sur place, souvenirs, spécialités (couteaux…) toujours parfaitement propre. Un peu de perdu et beaucoup de ballade on réalise qu’il ne sera pas possible de faire le dernier spot de la journée le Nijo Castle on le repousse donc et on envisage un plan B qu’on devait rajouter de toute façon, la ballade Fushimi Inari-taisha Shrine.

Grâce au GPS de la voiture on y arrive assez vite on la gare gratuitement juste à côté de l’entrée et on entre dans le circuit.

 

  

C’est un peu le basar mais on sait qu’on doit monter et marcher à peu près 8km donc on y va, un peu anxieux il est 17h et le soleil se couche tôt mais c’est pas grave.

Fushimi Inari Taisha est le plus grand sanctuaire shinto du Japon situé au sud de Kyoto. Erigé en 711, il est dédié à la déesse du riz Inari et plus largement à la richesse. La beauté de ce complexe se dévoile au gré d’une randonnée pédestre le long d’une vallée, balisée par des milliers de portiques vermillon appelés torii.

En bas, donc, il y a quelques petits sanctuaires mais la véritable attraction du domaine est le chemin de randonnée qui s’ouvre dans la vallée. D’une durée d’environ deux heures à allure normale, il se trace sur quelques kilomètres entre les arbres, sous plus de dix mille torii. La partie la plus connue est ce double court chemin de portiques de quelques dizaines de mètres, bien entretenu mais tout en bas. Du coup, on y voit beaucoup de monde mais plus on monte, moins on entend les talons claquer.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ces torii ont été financés par des hommes d’affaires, des sociétés ou de grands groupes. Au dos de chacun d’eux, leur nom est inscrit sur chacun des poteaux ainsi que la date de pose. Pour la petite anecdote, il faut compter à partir de 175.000¥ (~1 330,40€) et jusqu’à 1,3 million de Yens (~9 898,50€) pour les plus visibles, avec plusieurs années d’attente !

Au fur et à mesure la ballade devient magique car on est de plus en plus seuls et l’éclairage apparaît petit à petit. On finit vers 20H30 et nous sommes les seuls c’est assez génial.

On rentre vers la maison en allant au restaurant dont on s’était fait refouler la veille car trop nombreux. Ce soir ils peuvent nous prendre , sont très gentils mais 0% anglophones et :

Donc on décide de jouer on choisit quatre lignes au hasard un peu aiguillés par des rudiments de la serveuse.

Après une longue attente on recevra nos plats assez décevants et pas trop fournis on parle même de compléter grâce au supermarché.

Ambiance d’un Izakaya les serveurs très sympas de la bière mais la nourriture ….

Finalement on rentre et personne n’a plus assez d’énergie pour manger plus donc dodo.