J12 Retour à Tokyo Ghinza

J12 Retour à Tokyo Ghinza

Je réalise au réveil que pour notre booking.com de Tokyo il fallait appeler, ce que je fais par Skype et nous nous connections ensuite par Whatsapp . Le type ne veut pas me donner les coordonnées de l’hotel pour des raisons de sécurité ce qui m’agace un peu. De plus il me dit que sans le Wifi je ne trouverai pas son appartement. Ensuite il me dit qu’avec trois enfants le tarif n’est pas le même il passe de 10 000 Y (77€) à 19000 Y donc presque le double pour un appartement que je n’avais choisi que pour le prix. J’annule donc la résa sur booking je perds au passage 40€ et dans la foulée je trouve presque au hasard un Air BnB pas trop cher et pas trop mal placé pour le soir…. à Ghinza

Enfin on part vers Tokyo 9h15, la route est sans difficulté on s’arrête vers 12h pour manger avec un nouveau système pour nous on paie et on commande à la machine et on amène le ticket aux cuisiniers qui nous donne un relai en retour.

Quand le plat est prêt le relai vibre et on doit aller chercher le plat.

La difficulté pour nous c’est que la machine est intégralement en Japonais donc il faut relier les signes des images aux signes des touches. Finalement on s’en sort bien et en plus c’est très bon. Les toilettes sont également très futuristes.

DEs capteurs solaires avec mesures d’énergie et puissance affichées en direct

Et alors qu’on l’avait raté à l’aller on le guettait au retour:

Le Mont Fuji

On arrive à le voir pas mal, splendide avec ses flancs enneigés

Contrairement aux apparences ces vélos ne vont pas à la ferraille, ils sont simplement bien rangés

Fabienne conduit 1H30 et je finis le trajet pour arriver à notre nouvel AirBnb, on galère un peu pour trouver une place à un prix descend (la première était à 20€-30€ jusqu’au soir).

Finalement on arrive à l’appartement qui fait le Job il est très bien placé et donne sur une grande rue pietonne de ginza très agréable.

Derniers achats de souvenir

Dernières ballades on est un peu tristes

Ci-dssous la video live

ghinza

C’est notre dernière promenade et faute de Kaizen Sushis on se prend des Sushis à emporter et des brochettes pour manger à la maison.

Réveil à 3H15 mais comme j’ai du mal à dormir et que j’aime bien être tôt à l’aéroport je réveille tout le monde à 3H. A 3H30 on est à la voiture (1400Y) on part guidé par Fabienne et Google Map, petite frayeur de navigation mais finalement on arrive à la location à 4H00, tout se passe parfaitement une navette nous emmène à l’aéroport et on est quasiment les premiers à déposer les bagages.

Après un vol de 3H dans un avion un peu pourri (pas d’écran et froid) on atterrit à Pekin, les formalités sont assez rapides (pas de test ADN cette fois) et on attend nos 3H avant l’embarquement de 13h35 pour Paris.